Dossiers de presse

 

Dossier de presse du salon des maires 2017

Novembre 2017: Technolia inaugure son candélabre de recharge ainsi que sa borne BUP

logotechnolia

 

A l'occasion du Salon Autonomy qui s'est tenu à la Grande Halle de la Villette à Paris les 19 et 20 octobre derniers, la société Technolia 2.0, conceptrice de solutions évolutives de mobilités intelligentes, a présenté sa vision de la mobilité dans la ville du futur.
L'entreprise, située dans la communauté urbaine du Grand Nancy, s'est en effet spécialisée depuis quelques années dans la conception de bornes multifonctions adaptées aux exigences des collectivités « connectées » et électromobiles. Ces bornes permettent, outre le paiement du stationnement, d'offrir de multiples autres services dont la recharge des véhicules électriques. D'autres applications sont envisageables : l'information des usagers, la gestion de la circulation, le pilotage de l'éclairage…
Cette mutualisation des fonctionnalités est de plus en plus recherchée. La loi sur les métropoles, ou loi Maptam, va par exemple imposer aux collectivités territoriales de prendre à leur compte la gestion complète de leur politique de stationnement à compter du 1er janvier 2018 et de s'équiper en conséquence.
La gamme de bornes de Technolia 2.0 est capable de répondre à cette évolution en proposant des modèles mutualisant la gestion du stationnement et la recharge de véhicules électriques.
La société Technolia 2.0 expérimente en ce moment sur la ville de Nancy la gestion des aires de livraison et envisage l’intégration de point de charge. Elle a également remporté dernièrement le marché de la métropole du Grand Nancy et du CD54 pour l’implantation de bornes de charge privés et publics.
D'autres produits développés par l'entreprise misent sur l'intégration architecturale des stations de recharge en voirie, en incluant les points de charge dans le mobilier urbain, comme les candélabres.
C'est ce que présentera Technolia 2.0 lors du prochain Salon des Maires qui se déroulera du 21 au 23 novembre à Paris Porte de Versailles. La société exposera deux nouveautés de sa gamme 2018 sur le stand de l'Avere-France (Hall 2.1 - Stand C96):

 

 

  • La borne BUP (borne urbaine polyvalente) qui mutualise la recharge des VE et la gestion du stationnement:


Cette borne a été spécialement étudiée pour, à la fois charger les véhicules électriques de 3 jusqu'à 22 kW, et gérer le stationnement réservé (payant ou non).
La borne peut accueillir un ou deux points de recharge, équipés chacun d'une ou deux prises. L'utilisateur pourra accéder au service via un pass RFID, un smartphone ou encore un SMS et même payer par carte bancaire sans contact.

site59

La borne est capable de gérer plusieurs affectations de l'emplacement de stationnement, des PMR aux livraisons en passant par les arrêts-minute ou les convoyeurs de fonds. Les fonctionnalités des places supervisées sont conçues pour être évolutives même au fil des heures. On pourrait donc imaginer que des places destinées à une catégorie d'usagers le jour puissent être accessibles aux véhicules électriques la nuit.

 

site19

 

  • La « Statio- Lighting & Charge », un candélabre avec un point de recharge totalement intégré:

 

Le candélabre « Statio- Lighting & Charge » qui sera exposé en avant-première au Salon des Maires est un mât d'éclairage de 4 mètres intégrant totalement un point de recharge pour les véhicules électriques 2 et 4 roues. Il diffère des autres produits actuellement sur le marché qui proposent des coffrets de recharge en applique sur les lampadaires.
site43Le « Statio Lighting & charge » a été développé avec la société nancéenne Eclatec, spécialiste international de l'éclairage, et le groupe haut-marnais GHM, célèbre à Paris pour ses candélabres équipant le pont Alexandre III ou les bouches de métro « Guimard ».
Le mât est doté de 2 consoles LED et d'un point de charge de 3,7 à 22 kW, équipé d'une prise Type 2S et d'une prise domestique, d'un lecteur de badge, d'un écran et d'un crochet de fixation.
D'après la société Technolia 2.0, il pourra également être équipé d'une caméra, un modem, ou de différents capteurs.

 

site56

 

 

Pour en savoir plus sur la politique de Technolia 2.0, vous pouvez lire cet article « Technolia accompagne le passage à la ville numérique » paru dans « La Semaine Grand-Est / Octobre 2017 » et retrouver les documentations des différentes solutions sur son site internet www.technolia.fr